ZERO SUCRE

zero sucre

http://je-mange-vivant.com/boutique
Vous me suivez depuis déjà quelques années à travers mes articles sur l'alimentation, la crusine et la santé au naturel.
A votre demande nous avons décidé de distribuer certains produits difficiles à trouver, avec des tarifs étudiés au plus bas et d'une qualité testée par moi-même.
Les produits dont nous parlons dans cet article sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne de JeMangeVivant : Souches de Kombucha, Grains de Kéfir, Cures Hulda Clark, Charbon actif et + de cinquante produits autour de l'alimentation vivante.

Pourquoi aucun des régimes alimentaires que vous faites ne fonctionne à long terme?

Et si tout ce que l’on vous a inculqué sur les sucres était faux.

démonstration…

Depuis les années 60 et les travaux des américains sur l’obésité, on classe les sucres, ou glucides,  selon 2 critères:

Les sucres simples et les sucres complexes

1- Les sucres simples,

aussi appelés monosaccharides, car ils ne renferment qu’une molécule élémentaire. On en différencie plusieurs:

  • le glucose, qui entre dans la composition de nombreux autres sucres.
  • Le fructose, présent dans les fruits ou le miel, qui compose également le saccharose.
  • Le galactose, qui entre dans la composition du lactose (sucre du lait), en association avec le glucose.

Associés entre eux, ils forment d’autres glucides appelés disaccharides. Les sucres composés les plus courant sont:

  • Le saccharose, c’est le sucre ordinaire, il se compose de 2 molécules: une de glucose et une de fructose. C’est le plus répandu dans la nature, on l’obtient, entre autre, à partir de la betterave et de la canne à sucre.
  • Le lactose, qui est le sucre du lait.
  • Le maltose, présent dans les céréales et particulièrement la bière.

Le pouvoir sucrant du saccharose est de 100, il sert de référence.

Le fructose atteint 170 alors que le glucose se réduit à 50.

Ils sont aussi qualifiés de rapides car leur structure moléculaire simple permet un passage rapide dans le sang lors de la digestion. Cependant, ils stimulent trop brusquement les mécanismes de régulation de la glycémie (pic d’insuline) et ne calment pas la faim assez longtemps. Ils provoquent par rebond une hypoglycémie (diminution anormale  du taux du glucose sanguin)  quelques heures après ingestion.

Bien que l’absorption du  fructose soit aussi rapide que celle des autres sucres, son entrée  dans les cellules n’est pas insulino-dépendant, se différenciant ainsi du glucose.

Ainsi contrairement au glucose , le fructose ne déclenche pas la sécrétion d’insuline

2 -Les sucres complexes,

appelés polysaccharides, ils sont composés de plus de dix molécules glucidiques élémentaires.Les principaux sont:

  • L’amidon que l’on trouve dans les aliments d’origine végétale, surtout les céréales, les légumes secs, les tubercules (pommes de terre) et certains fruits (bananes, marrons).
  • Le Glycogène, d’origine animale, nettement moins répandu, et dont les apports sont presque nuls, mais qui, en revanche, peut être fabriqué par notre corps et emmagasiné au niveau du foie et des muscles; c’est sous forme de glycogène que se trouve une partie de nos réserves énergétiques.

Ces glucides sont dits  lents, car ils sont absorbés progressivement par l’intestin. Ils doivent en effet se décomposer dans un premier temps en molécules glucidiques élémentaires (glucose,fructose et galactose).

Le sucre caché des régimes alimentaires.Danger métaux lourds

De plus en terme de calories, et cela a été à l’origine de la plus grande erreur nutritionnelle du 20 ème siècle, 1 gramme de glucide  (sucres) apporte 4  calories contre 9 pour 1 gramme de graisse.

De là à conclure, en toute logique,qu’il suffisait de remplacer le gras par le sucre pour perdre du poids.

Et voilà! 60 ans après, on est passé de 13.4% de la population américaine en surpoids ou obèse à plus de 30% en 2016.

Cette épidémie mondiale, qu’est l’obésité, est liée plusieurs facteurs:

  • Le parti pris des nutritionnistes américains de diaboliser les lipides  au profit des glucides en ne se référant qu’aux calories.
  • L’industrie agro-alimentaire a profité de cette brèche pour proposer toujours plus de produits light allégés en graisse mais pas en sucre et à inonder le marché de produits dérivés de céréales notamment pour le petit déjeuner.
  • La propagation de ces principes nutritionnels à la planète et notamment en France.

Mais revenons aux sucres …

Pourquoi les sucres ont donc tellement intéressé les chercheurs. Ils sont arrivés à la conclusion que plus un sucre à une structure complexe plus il est lent à digérer donc son impact sur le métabolisme sera moins préjudiciable. En d’autres termes, on privilégie les céréales et les pommes de terre, on limite les fruits et les graisses.

Sauf qu’il a fallu attendre 1981 et les recherches de 2 universitaires pour se rendre compte que cela ne fonctionnait pas comme ça et qu’une donnée primordiale avait été oublié c’est le pic d’insuline.

En effet, ces deux canadiens, dans une études sur la nutrition des diabétiques, ont mis en lumière que le taux d’insuline secrété par le pancréas lors de l’absorption de pain blanc est aussi important que lors de l’absorption de glucose pur.

Conclusion:le pain n’est pas un sucre lent.

Il s’avère que les aliments que les médecins conseillent dans le cadre d’un régime d’équilibre alimentaire sont en réalité responsable du surpoids et de l’obésité.En effet, le sucre non assimilé est transformé en graisse. Prenons une journée type où le sucre est présent dés

  • le  petit déjeuner avec pain blanc, confiture, sucre dans café ou thé, céréales avec lait.
  • 11h chute de l’insuline donc hypoglycémie, normale avec tout le sucre du matin, petite barre de céréales (re-sucre)
  • 12h-13h repas classique entrée de crudité+pain, protéines(viande) +sucre lent( pommes de terre,pâtes, céréales)+ légumes(enfin!), fromages+ pain, saccharose  ou glucose (dessert quel qu’il soit),
  • collation:fruit (youpi du fructose)
  • diner on remet ça parce qu’on ne sait pas manger léger le soir.

Le corps est baigné dans le sucre du matin au soir, et je n’ai pas cité les personnes qui consomment des sodas à longueur de journée.

Où trouver les bons sucres

Tous les légumes sauf châtaignes, betteraves cuites et patate douce bouilli

Tous les fruits sauf ananas, bananes bien mure, cerise, melon, papaye et raisins secs

En complément sucrant: sucre de coco, xylitol

Céréales:quinoa,riz basmati complet, riz sauvage, riz brun, sarrasin

Légumineuse: flageolets, haricots blancs et rouges, lentilles, pois cassé, petits pois, pois chiche.

J’ai volontairement occulté le blé et ses dérivés ainsi que l’avoine, le seigle et l’orge car je pratique une alimentation sans gluten.

Karine

Prochain article: une journée type sans gluten et sans sucre.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
ZERO SUCRE, 5.0 out of 5 based on 1 rating
http://je-mange-vivant.com/boutique
Vous me suivez depuis déjà quelques années à travers mes articles sur l'alimentation, la crusine et la santé au naturel.
A votre demande nous avons décidé de distribuer certains produits difficiles à trouver, avec des tarifs étudiés au plus bas et d'une qualité testée par moi-même.
Les produits dont nous parlons dans cet article sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne de JeMangeVivant : Souches de Kombucha, Grains de Kéfir, Cures Hulda Clark, Charbon actif et + de cinquante produits autour de l'alimentation vivante.

A propos de l'auteur :

Passionné par l'alimentation vivante et par la philosophie de vie qui en découle, je me suis lancé le défi de vous apporter une information digne d'intérêt par semaine. Les thématiques abordées : Recettes, Cures DetoX, Produits et matériels, Bonnes adresses.... Suivez moi sur Twitter / Facebook.

6 comments on “ZERO SUCRE

  1. je vous encourage pour tout ses merveils sur le comboucha.
    Je voudrais savoir si vous utilisez un conservateur bio ou chimique
    pour les differentes date de peremption.merci beaucoup.
    amicalement Laurent

    • Bonjour Laurent,
      il n’y a aucun conservateur uniquement de la boisson mère et le symbiote,
      en ce qui concerne le kefir il est expédié ultra frais donc sans conservateur
      c’est pour cela que les produits sont fragiles et sensibles lors de l’expédition.
      Consommez vous du kombucha?

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article qui est fort intéressant et que j’essaye de suivre le plus possible depuis que j’ai visionné « The sugar movie ».
    Je me pose néanmoins les questions suivantes : puis je utiliser d’autres produits sucrés en remplacement du sucre blanc pour mes recettes tels que du sirop d’agave, du miel … quel impact sur l’insuline ? Est ce que c’est moins pire ?
    Je ne suis pas partisante du sans gluten. Est ce que les pâtes complètes (ou autres produits à base de blé) sont au même niveau que le riz ou autre concernant la montée de l’insuline ?
    Merci pour vos réponses.
    Charlotte

    • Bonjour Charlotte,
      Pour répondre à votre question très pertinente je vous renvoie à cet page du site « diet sport coach »

      j’espère que cela vous apportera une réponse beaucoup complète que je n’aurais pu le faire
      Personnellement j’utilise du sucre de coco et du xylitol qui est du sucre de bouleau.
      Les enfants s’y sont très bien habitués.
      En ce qui concerne le blé , effectivement vous pouvez consommer des pâtes, du pain et tous les dérivés de la céréale mais à condition qu’il soit complet.
      Bonne continuation

  3. Bonjour,
    Pour rebondir sur un point en particulier lié à la banane, étant gros consommateur de ce fruit (environ 6 à 8 par semaine ) je vois que vous l’affectez parmis les fruits à éviter. Hors il me semblait toutefois que tout fruit était bénéfique et que la banane faisait partie des fruits interessants niveau nutrition et santé.

    De plus moi j’en consomme souvent écrasé la veille au soir que je mets au frigo et consomme le matin quand elle a noircie, cela m’a été conseillé il y a quelques années.

    Pourriez vous apporter quelques infos complémentaire sur la banane.

    Et tant que j’y suis que conseilleriez vous pour remplacez le miel, j’en consomme 1 à 2 fois par semaine tartiné sur des galettes pain de fleurs sans gluten.

    Merci d’avance de vos réponses.

    • Bonjour Manu,
      La banane bien mure et en quantité importante(je parle de plusieurs par jour) va avoir un impact sur votre glycémie mais dans votre cas une à deux bananes par jour et si elle ne sont pas trop mures il n’y a aucun problème.
      L’oxydation de la banane va rendre les sucres plus assimilables c’est à dire que cela décompose les sucres complexes en sucres simples dans le cas de la banane il y a plus de fructose (sucre simple ) que d’amidon (sucre complexes), elle reste donc trés digeste.
      Pour vos tartines vous pouvez utilisez des purées de noisettes, d’amandes ou de sésame,ou bien des purées de fruits pour remplacer les confitures.
      Souvenez vous d’une règle concernant les produits sucrés l’idéal est de les prendre à la fin du repas car l’estomac étant plein il sera plus long à assimiler.Donc le miel OK mais à la fin du petit déj.
      L’idée n’est pas de tout supprimer mais de consommer différemment les aliments sucrants
      A bientôt

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>