Manger pour Changer

olivier-manger pour changer

http://je-mange-vivant.com/boutique
Vous me suivez depuis déjà quelques années à travers mes articles sur l'alimentation, la crusine et la santé au naturel.
A votre demande nous avons décidé de distribuer certains produits difficiles à trouver, avec des tarifs étudiés au plus bas et d'une qualité testée par moi-même.
Les produits dont nous parlons dans cet article sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne de JeMangeVivant : Souches de Kombucha, Grains de Kéfir, Cures Hulda Clark, Charbon actif et + de cinquante produits autour de l'alimentation vivante.

Le blog d’un sportif crudivore

Sportif et crudivore végétarien, Olivier créé son blog à la suite d’un accident qui le laisse quelques mois sans activité sportive et avec l’envie (et le temps) de partager son expérience.

A travers son témoignage, il nous montre  que l’on peut s’épanouir dans le domaine sportif en étant crudivore.

Je vous engage à aller visiter son blog  c’est le spécialiste des smoothies et autres jus verts.

Sans plus attendre voici son témoignage.

Changement vers le végétarisme

Je m’appelle Olivier, j’ai 37ans et j’habite à Genève. Ébéniste de formation, passionné d’escalade, de surf et d’alimentation, je suis également un grand amoureux de la nature et des animaux. J’ai un fils de 14 ans avec qui j’adore grimper et partir surfer…

C’est en début 2013 que j’ai pris la décision de ne plus manger aucun produit contenant de l’huile de palme. Le plus dure n’est pas de s’en priver au contraire ça c’est facile quand on a fait un choix qui vient du fond du cœur, mais c’est plutôt d’arriver à reconnaître ses multiples appellations car on en trouve partout, pas uniquement dans la nourriture…

J’ai décidé de ne plus consommer de viande rouge et de poulet depuis le 1er janvier 2014. A ce moment là je ne connaissais pas encore l’alimentation vivante et je voulais devenir végétarien. C’est pendant le mois de juin de l’année 2014 que je décide alors de supprimer de mon alimentation les produits de la mer également ainsi que tout ce qui a des yeux et ainsi de ne plus manger d’animaux.

Je continue néanmoins à manger des céréales, des œufs et des produits laitiers. C’est pendant mes vacances d’été dans les landes que je vais faire une rencontre qui va changer ma vie et ma manière de penser par rapport à la nourriture. Étant déjà fier de tous mes changements, je n’avais pas idée que j’allais pouvoir découvrir une façon de m’alimenter encore meilleure avec tout les avantages que cela allait m’apporter sur le moral, l’humeur, la motivation et pleins d’autres bienfaits pour l’organisme. En gros retrouver la vitalité, l’énergie, une santé parfaite et optimale…

Mon conseil à un débutant qui voudrait commencer l’alimentation vivante serait d’ajouter les jus verts à son alimentation.

 

Un sportif au top niveau

A côté de ça je suis accro au sport, je fait du snowboard l’hiver, du surf sur l’eau à chaque fois que je peux partir en voyage ou alors dans les Landes au moins une fois par année, un peu de slackline de temps en temps et sinon je suis également moniteur d’escalade depuis 2009 et passionné avant tout.

En ce qui concerne mon changement d’alimentation et ma pratique sportive, j’ai eu un accident en février de l’année passée qui m’a obligé à faire une pause. J’ai pu regrimper deux mois après environ, plus pour garder une mobilité que pour avoir des objectifs de progression mais j’ai pu surfer quasiment tous les jours pendant un mois durant l’été. Actuellement, je grimpe une à deux fois par semaine uniquement alors que avant c’était plutôt quatre ou cinq fois par semaine et des fois plus…

Cependant ce que je ressens en ce moment est tout simplement incroyable car la grimpe est un sport un peu ingrat sur certains points. En effet il faut beaucoup grimper, régulièrement et sans relâche pour toujours progresser peu à peu et souvent il suffit de faire une pause d’un ou deux mois et ensuite il va nous falloir le double de temps pour récupérer notre niveau d’avant la pause, c’est vraiment un sport super exigeant si on veut grimper dans son niveau maximum tout le temps.

Bien sûr parce que je grimpe moins régulièrement qu’avant mon accident  je ne suis  pas à mon niveau max cependant mon ressenti depuis mon changement d’alimentation est bien présent.

En plus comme je ne grimpe jamais seul et que les personnes avec qui j’ai l’habitude de grimper ont continué à grimper pendant ma période de repos, je peux d’autant plus comparer mon niveau par rapport au leur et ce que je constate me fait halluciner.

En fait sur certains mouvements je suis même plus fort qu’avant, j’ai moins d’endurance pour l’instant et un tout petit peu moins de force mais c’est normal vu mon temps d’arrêt et la diminution de mes entrainements, mais par contre je me sens mille fois mieux au niveau du ressenti, je trouve que je grimpe mieux qu’avant et je ressens des choses au niveau de mon corps que je ne ressentais pas avant, je me sens beaucoup plus connecté avec moi-même…Mes appuis sont meilleurs, mes placements et ma gestuelle sont plus fluides également et j’ai réellement la sensation que si je reprends mes entrainements comme avant mon niveau va exploser !

Une alimentation vivante pour un corps performant

J’essaie de grimper deux fois par semaine mais il y a des semaines ou je grimpe qu’une seule fois. Ce qui est sûr c’est que j’ai une bien meilleure récupération, j’ai gagné en souplesse et en coordination, je trouve que je grimpe mieux qu’avant même si je suis pas encore à mon  niveau max et mon compagnon de cordée est impressionné par mon niveau par rapport à ma fréquence d’entraînement. Donc je peux réellement dire que l’alimentation vivante apporte un énorme plus à ma pratique sportive à bien des niveaux mais également moralement et mentalement. J’adore me faire des énormes smoothies ces temps et pour vous donner un exemple de smoothie que je bois avant d’aller grimper je voulais partager avec vous une de mes recettes car j’en ai tout un tas que j’adore et chacune à sa petite particularité…

Souvent j’en fais aussi après le sport, généralement j’en bois un bon litre une heure ou une demie heure avant ma séance puis un autre litre après. J’ai toujours avec moi aussi mon jus vert pressé avec mon extracteur de jus…

Voici la recette pour environ un litre de smoothie en ajoutant un peu d’eau :

 

  • Six mandarines ou trois oranges
  • Un avocat
  • Quatre ou cinq feuilles de kale
  • Une poignée de raisins secs
  • Une bonne poignée de noisettes
  • Deux c. à s. de graines de chanvre
  • Eau

 

Vous pouvez rajouter un peu de sirop d’agave ou de sucre de coco si vous voulez mais uniquement pour le smoothie que vous consommez avant l’entraînement, après l’entraînement votre organisme n’a pas besoin de sucre au contraire…

J’espère que cette recette vous plaira, je vous dis santé et régalez-vous !

Venez voir de temps en temps  mon blog si vous voulez connaître la suite ou peut-être que je reviendrai par ici vous faire part de mon nouveau témoignage d’ici quelques mois, ça serait avec plaisir également.

Je vous remercie du fond du cœur de m’avoir lu, j’espère que ça vous a plu et que ça vous donnera envie de mettre plus de vivant dans vos assiettes, pour ma part un retour en arrière me semble impossible maintenant que j’ai vu la différence…

Je vous souhaite une très belle journée pleine de bonheur, de joie, d’énergie et de vitalité.

Je te remercie infiniment Karine pour ce partage, c’est avec beaucoup de joie et de plaisir que j’ai écris ce témoignage.

A bientôt

Olivier: mangerpourchanger.com

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (4 votes cast)
Manger pour Changer, 4.0 out of 5 based on 4 ratings
http://je-mange-vivant.com/boutique
Vous me suivez depuis déjà quelques années à travers mes articles sur l'alimentation, la crusine et la santé au naturel.
A votre demande nous avons décidé de distribuer certains produits difficiles à trouver, avec des tarifs étudiés au plus bas et d'une qualité testée par moi-même.
Les produits dont nous parlons dans cet article sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne de JeMangeVivant : Souches de Kombucha, Grains de Kéfir, Cures Hulda Clark, Charbon actif et + de cinquante produits autour de l'alimentation vivante.

A propos de l'auteur :

Passionné par l'alimentation vivante et par la philosophie de vie qui en découle, je me suis lancé le défi de vous apporter une information digne d'intérêt par semaine. Les thématiques abordées : Recettes, Cures DetoX, Produits et matériels, Bonnes adresses.... Suivez moi sur Twitter / Facebook.

5 comments on “Manger pour Changer

  1. Beaucoup aimé l’article d’Olivier et même si je ne suis pas sportive je m’intéresse de plus en plus dans l’alimentation qui nos offre la Mère Nature. Mais j’ai pas mal des progrès à faire…..!!!!!!

    • Bonjour Maonael,
      je ne suis pas une grande sportive non plus si ça peut te rassurer, c’est pour ça que je mets en avant des sportifs comme Olivier ou Alexandre l’été dernier qui allient alimentation vivante et pratique sportive intensive comme quoi on baigne dans les clichés du genre » un sportif doit manger des protéines et des sucres lents pour performer ».
      et si nous les « pas trop sportifs » on se lançait un défi?
      via facebook on poste au moins une activité sportive par semaine!
      qu’est ce que tu en dis? motivée?
      à plus
      karine

  2. Bon et bien cet article répond partiellement à mes questions puisque je suis également crudivore (depuis le 1er janvier 2014, date d’arrêt du tabac) avec épisodes végan (en hiver notamment) et que j’aime les sports bien physiques comme l’escalade, le ski hors piste et le surf de mer. Mes préoccupations portaient notamment sur l’apport en fruits pour les sports consommants beaucoup de valories. Le ski peut faire perdre jusqu’à 900cal/jour donc c’est important de bien s’alimenter qd on est crudivore.
    Je suis rassurée de voir que ça fonctionne avec la grimpe. Moi j’ai quand même noter une perte de force mm si l’endurance est bonne par contre, pour la souplesee je ne saurais dire vu que j’étais souple avant… Par contre, je rajoute des superaliments si je pars skier ou grimper la journée. Je n’aime plus du tout que mon corps souffre donc je ne force pas. Je ne sais pas si d’autres sportifs crudivores partagent cette expérience. Mais je grimpe ou ski plus tranquilou tout en ayant de bonnes performances.

  3. Quand je dis oerte de force, ça veut dire concrètement moins de force dans les dévers par ex. Mais niveau performance globale, pareil que toi, j’ai fait une sortie en falaise après un an d’arrêt et j’avais le même niveau que avant mon arrêt! J’ai attribué ça à une perte de graisse.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>