Intoxication aux métaux lourds et errance médicale…

Intoxications aux Metaux lourds

http://je-mange-vivant.com/boutique
Vous me suivez depuis déjà quelques années à travers mes articles sur l'alimentation, la crusine et la santé au naturel.
A votre demande nous avons décidé de distribuer certains produits difficiles à trouver, avec des tarifs étudiés au plus bas et d'une qualité testée par moi-même.
Les produits dont nous parlons dans cet article sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne de JeMangeVivant : Souches de Kombucha, Grains de Kéfir, Cures Hulda Clark, Charbon actif et + de cinquante produits autour de l'alimentation vivante.

Aujourd’hui je vais aborder l’intoxication aux métaux lourds… une intox sournoise, souvent mal diagnostiquée et quasi jamais traitée…
Pour être honnête, il y a quelques années, je pensais que l’intox aux métaux lourds était réservée à une frange d’hypocondriaque un peu farfelus. Rien de tel qu’une bonne fatigue chronique pour voir les choses sous un autre (meilleur) angle.

Quand avoir du plomb dans la tête rend malade!

Danger métaux lourds E n 2004, après plusieurs années d’errance médicale et avec une nouvelle ouverture d’esprit sur l’alternatif je me suis penché d’un peu plus près sur cette problématique d’intoxication aux métaux lourds (notamment le mercure). Ce fût le choc, internet foisonnait de témoignages d’intox aux métaux lourds. Les symptômes décrits ça et là résonnaient avec force et je me reconnaissais à 100% à travers les profils de ces internautes intoxiqués.

Quelques maladies que l’on impute à une potentielle intoxication aux métaux lourds :

  • Alzheimer
  • Allergies
  • Diabète
  • Fibromyalgie
  • Autisme
  • Fatigue chronique
  • Spasmophilie
  • La liste est loin de s’arrêter là…

Quelques sources d’intoxications aux métaux lourds :

  • Les amalgames dentaires contenant du mercure
  • Les vaccins dont les adjuvants contiennent mercure et/ou de l’ aluminium
  • Les diverses pollutions dont les cabinets dentaires, les résidus du tannage du cuir, certains médicaments, les gaz d’échappement, les pesticides, etc.
  • Le tabac avec le cadmium
F ort de ces découvertes palpitantes qui auraient pu expliquer cette fatigue chronique incompréhensible, je pensais ENFIN atteindre mon but. Pas une seconde à perdre, plein de joie et de conviction je me rends chez mon généraliste, qui j’en suis sur sera plein d’élan pour m’aider à vérifier cette hypothèse d’intoxication aux ML. Je n’ai pas été déçu, je suis passé en 10 minutes du patient « normal » au « farfelu hypocondriaque » : juste retour des choses me direz vous… 

S’en est suivi une série de consultations d’Homme de sciences, TOUS SORTIS de la HAUTE école de médecine, celle là même qui leur permet de me prendre pour un abruti illuminé…

Les mois passent, puis lassé, je suis de nouveau livré à moi même, face à cette masse d’info qui circule sur internet…

Je n’ai pas baissé les bras et après de longues recherches sur internet je suis tombé sur un forum (lien en bas de page) qui en son temps était animé par Françoise Cambayrac : la Madame Métaux lourds en France. A cette époque elle était en pleine écriture de son livre 1ère Edition Vérités sur les maladies émergentes .

A près avoir noué des liens avec certains des membres plutôt très informés sur le sujet, je progressais doucement. J’ai même réussi à avoir un contact direct avec Mme Cambayrac qui a su me conseiller et m’orienter dans ma démarche.

J’ai aussi réussi à avoir 3 adresses de médecins qui se sentaient concernés par ce type d’intoxication. Trois médecins… ça fait pas énorme sur toute la France… : on appel ça un désert médical de compétence, non ?

Bref j’avais le médecin qu’il me fallait, on avance…

Les analyses à faire pour confirmer une intox aux ML

L'importance des analysesAu niveau des analyses pour vérifier une intox au métaux lourds vous avez deux possibilités viables :

Mauvaise nouvelle, aucune de ces 2 analyses n’est remboursée par la sécurité sociale.

De mémoire l’analyse urinaire des porphyrines vous coûtera une centaine d’euros, il est possible de la réaliser sans avoir d’ordonnance médicale. Par contre pour arriver à comprendre quelque chose au compte rendu il faut s’accrocher…

P our ce qui est de l’analyse micro trace : Il faut réaliser une analyse urinaire avant ET après une IV de DMPS (produit qui permet de chélater les métaux lourds). L’appui d’un médecin est quasi obligatoire puisque ce produit n’est pas vendu sans ordonnance. A l’époque pour s’approvisionner il fallait même passer par une pharmacie Hollandaise, mais peut être que depuis le processus d’acquisition s’est simplifié.

Pourquoi je conseille plutôt l’analyse de microtrace

Cette analyse fonctionne sur le dosage et détecte l’intoxication alors que l’analyse des porphyrines détecte une réaction physiologique (à confirmer). D’autre part pour un suivi de l’avancée de votre chélation, seul le dosage avec des données quantitatives de métaux vous montrera une réelle avancée des choses, outre l’amélioration de votre santé…

Mon point de vue sur la chlorella :

photo chlorella J’ en ai pris, je suis persuadé, c’est un bon produit. Il existe d’ailleurs un protocole pour la chélation de ML avec en partie de la chlorella (voir protocole du Dr klinghardt).

Par contre, là où je mettrai un sacré bémol c’est sur la lenteur du processus ainsi que son coût qui peut grimper en flèche pour une prise sur le long cours. N’oublions pas que pour chélater en confort avec de la chlorella il faudra en prendre une sacré quantité et longtemps…

Ok c’est naturel mais vu la situation je n’avais pas le temps avec ces considérations philosophiques. A ce moment là je cherchais à débloquer rapidement la situation et naturel ou pas, finalement c’était une anecdote à laquelle je n’accordais pas vraiment d’importance.

Les effets ? Bénéfiques!

Ce fût inespéré et immédiat avec la première IV de DMPS!

P our maintenir sur le long terme ces effets quasi miraculeux sur ma personne, il a fallu plus d’une dizaine d’IV de DMPS et m’alléger d’un peu plus de 2000 euros sur un peu plus d’un an (Tests, Injections, consultations, compléments alimentaires). Malgré tout c’est sans regret.

Pour avoir parlé avec pas mal d’intoxiqués aux métaux lourds je sais que j’ai été chanceux. Certaines personnes supportent  très mal la remise en circulation de métaux lourds, d’autres sont allergiques au DMPS, d’autres n’ont pas les moyens financiers d’aborder cette solution, d’autres n’en tirent aucun bénéfice : bref c’est loin d’être une solution parfaite mais elle vaut le coup d’être exploitée si on est devant un mur face à certains soucis de santé.

En bref

J e suis passé un peu vite sur les causes et le traitement des intox aux ML mais en 2012 il y a maintenant plétore d’articles sur le sujet et ils sont déjà très complet. Pour faire rapide, le DMPS (qui nettoie le milieu extra cellulaire) est quasiment toujours suivi d’une cure de DMSA (nettoie le milieu intra cellulaire). Il faut toujours accompagner ce genre de protocoles des hautes doses de vitamines et minéraux. Les chélateurs que sont le DMPS et le DMSA chélatent les métaux lourds mais aussi bon nombre de minéraux… il faut donc être vigilant.

Le livre de référence

Françoise Cambayrac a réédité plusieurs fois son livre Vérités sur les maladies émergentes, voilà à ma connaissance la dernière version.

Et comme j’ai eu le droit à une dédicace de Françoise Cambayrac le jour où je l’ai acheté, je ne résiste pas, je partage avec vous la photo.
Autographe Cambayrac

Aller plus loin

Aller plus loinSite de Françoise Cambayrac : http://francoise-cambayrac.org 

Atelier santé :  Protocole du Dr Klinghardt et infos intéréssantes sur les ML

Forum MELODIE : http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/

Association FilAriane pour avoir des adresses de médecins : http://www.filariane.org/

Le mot de la fin

V oilà pour cet article spécial détox métaux lourds, j’ai pensé que ça serait intéressant d’aborder cette question ne serait ce pour vous donner  une piste à explorer le jour où vous serez confronté à une absence totale de solution face à certains ennuis de santé, ça peut servir!

Si cet article vous a plu, comme d’habitude je vous encourage à partager sur les réseaux sociaux pour m’aider à faire connaître le Blog!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.8/5 (24 votes cast)
Intoxication aux métaux lourds et errance médicale..., 3.8 out of 5 based on 24 ratings
http://je-mange-vivant.com/boutique
Vous me suivez depuis déjà quelques années à travers mes articles sur l'alimentation, la crusine et la santé au naturel.
A votre demande nous avons décidé de distribuer certains produits difficiles à trouver, avec des tarifs étudiés au plus bas et d'une qualité testée par moi-même.
Les produits dont nous parlons dans cet article sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne de JeMangeVivant : Souches de Kombucha, Grains de Kéfir, Cures Hulda Clark, Charbon actif et + de cinquante produits autour de l'alimentation vivante.

A propos de l'auteur :

Passionné par l'alimentation vivante et par la philosophie de vie qui en découle, je me suis lancé le défi de vous apporter une information digne d'intérêt par semaine. Les thématiques abordées : Recettes, Cures DetoX, Produits et matériels, Bonnes adresses.... Suivez moi sur Twitter / Facebook.

12 comments on “Intoxication aux métaux lourds et errance médicale…

  1. Bonjour, encore moi 5 mois plus tard.

    Merci Karine pour tes bons mots. Et t’en mieux si mes témoignages peuvent aider certaines personnes.
    Je continu mon petit bonhomme de chemin. Moi qui a le teint jaune depuis la vingtaine, (et ce n’est pas la faute aux carottes!!! hihihi) et j’aurai 48 ans le 6 mars. Voilà que celui-ci semble revenir de plus en plus à une teinte normale, depuis 1 mois ou deux (lol). Mais voilà, depuis la semaine suivant le jour de l’an, je pratique, à tous les matins, le bain de bouche à l’huile. Je prend l’huile d’olive bio extra vierge pour se faire. Depuis ce temps, je me retrouve avec le nez congestionné (surtout le matin) et je mouche des sécrétions jaunes. Grâce à cette pratique, mon corps semble mieux absorber tout ce que je consomme et prend en suppléments. Ils disent que le bain de bouche à l’huile tire du corps les mauvaises bactéries vers la sortie. Et je crois que c’est effectivement ces mauvaises bactéries qui me sort par le nez sous forme de mucus jaunes. Bizarrement, non seulement mon teint est de moins en moins jaune (dont je met la faute sur un manque de fer ou de ferritine basse surtout que j’ai depuis toujours), je perd beaucoup moins mes cheveux (que je perdais par poignées) et je suis beaucoup moins fatiguée, depuis que je fais cette pratique le matin à jeun.

    En parlant d’anémie et de ferritine… Les docteurs ne considère pas les gens anémiques quand ils sont dans les normes du labo. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Vous pouvez être anémique même en étant dans les bonnes mœurs du labo. Je possède un vieux articles dont un médecin avait constaté, chez une patiente qui avait les symptômes d’anémie ( même si le taux de fer était dans les normes), que ceux-ci était partis quand il avait décidé de lui donner quand même du fer. À partir de là, il avait pris en considération que chaque personne est unique, et ce qui est dans les normes pour certains, ne le sera pas pour d’autres. Nos résultats devraient être toujours dans les haut de la norme du labo. Ex: si votre ferritine (votre réserve de fer) doit se situé entre 10 et 180 à votre labo et que la vötre est à 20, vous êtes probablement anémique si vous en avez les symptômes: fatigue, teint pâle (ou jaune), douleurs musculaires etc.. Je crois même que la fibromyalgie vient d’un manque chronique de fer à la base avec un encrassement du corps et une fatigue des surrénales. N’oubliez pas qu’un corps anémique ne pourra pas faire son travail de nettoyage etc…. Ce qui fait que les toxines, acides et métaux lourds seront difficilement éliminés.

    Depuis trois mois environ, j’ai décidé de reprendre (pour l’avoir déjà pris dans le passé) du floravit (la version sans gluten du floradix), un supplément liquide de fer à base de plantes durant mes 10 jours de règles et j’en donne à ma fille durant ses 8 jours de règles également.. Et comme mes règles sont de moins en moins hémorragiques grâce à la progestérones bio-identique que je continu de prendre et ma bonne alimentation etc… etc… Mon niveau de ferritine (que j’ai toujours au ras du tapis, doit monter de plus en plus. Car la peau jaune est un des signes de l’anémie, quand ce n’est pas à cause d’une cirrhose du foie (je n’ai jamais bu d’alcool) ou d’une jaunisse. Et l’anémie amène un sang plus claire et des règles encore plus hémorragiques (même une minuscule coupure me faisait presque vider de mon sang). Pour avoir un sang moins claire, mangez des légumes verts en bonnes quantités (ils sont riches en vit K, qui aide le sang à coaguler). Ne pas faire cela si c’est le contraire par contre..

    Nous héritons du dérèglement hormonale de notre mère, si elle en avait elle même un (ce qui est mon cas et celui de ma soeur, qui a le même parcourt de santé que le mien) et nous transmettons ce problème à nos filles (ce qui est la cas de ma fille). Mais je suis sûre que la prise de la pilule à l’âge de 17 (soit un an avant le début de mes problèmes de santé chronique) a empiré mon désordre hormonale, me causant l’anémie (diagnostiqué à l’âge de 18 ans). J’ai déjà pris du fer de mon docteur (1 comprimé par jour) et je ne pouvais même pas réussir à monter mon fer ou ma ferritine (je ne faisais que maintenir les taux que j’avais), car à cause de mes règles abondantes, je perdais plus de fer (selon mon docteur) que ce que mon corps pouvait absorber. Voilà, il faut réussir à faire le contraire. Et c’est que je fais!!!

    P.S. Un désordre hormonal ( à cause aussi des xéno-œstrogène de l’environnement qui remplace nos bonnes œstrogènes et en augmentent ainsi la dominance) peut-être l’une des causes de la fibromyalgie selon le site « La santé des Femmes ».

    Bonne santé et bonne chance à tous!!!

    Chantale

    • Bonsoir Chantale,
      Comme je suis d’accord avec vous sur la « normalité » des êtres humains;Nous passons notre vie à être mis dans des cases cela commence in utéro
      et cela ne nous lâche plus.Nous sommes unique et on a tendance à l’oublier.Votre parcours, Chantale , en est l’exemple parlant malgré une norme de taux ferrique vous vous êtes battue pour aller mieux et faire admettre votre diagnostique.J’espère que votre témoignage en aidera plus d’un.
      à très bientôt
      karine

  2. Merci pour cet article très intéressant, je vous joint mon blog qui métal en force parle l’allergie au nickel http://timmy.blogspace.fr/ en espérant également trouver un médecin chercheur qui s’intéresse au sujet et éventuellement des gens atteints par l’allergie qui souhaiteraient témoigner. Car depuis treize années maintenant j’ai une restriction alimentaire, et depuis j’ai des séjours à l’hôpital qui me font plus de mal que de bien car les traitements ne fonctionnent pas toujours. Bref tout y est expliqué. je vous souhaite une bonne lecture.

  3. Bonjour Ondine,
    plus je lie de témoignages et plus je commence à croire que la piste des métaux lourds pourrait expliquer mes symptômes. Mais je ne trouve pas de médecin sensibilisé à ces problèmes en France ! Je be sais pas comment faire. Pourriez vous m’indiquer des noms de spécialistes, par mail ? Merci d’avance, de tout cœur.

  4. Bonsoir,

    10 mois plus tard… je reviens vers vous pour vous parler encore de moi et de mes démarches.
    Depuis 6 ou 7 semaines, je prend un nouveau produit et je vois des améliorations (bien qu’il me fasse subir des petites crises de détoxications ). En fait, je prend une poudre qui augmentent la glutathion dans le corps. Car dans toute maladie, que se soit la fibromyalgie, l’Alzheimer, la sclérose en plaque etc… etc.. il a été établit par des chercheurs que les taux de glutathion étaient extrêmement bas chez les gens atteints de ces maladies là. La glutathion est le plus puissant des antioxydants. Notre corps le fabrique, mais sa fabrication diminue grandement avec l’âge. De plus, le stress, la pollution etc… etc.. fait diminuer également les niveaux de ce dernier. Le produit n’est pas donné, mais ma santé n’a pas de prix. J’ai tellement souffert de douleurs depuis 30 ans… que ça m’est égal de devoir ouvrir mon porte-feuille si celui-ci peut m’apporter un gros + au niveau de ma santé et de ma qualité de vie. Quand les niveaux de glutathion sont trop bas, il est impossible pour le corps d’éliminer les toxines et métaux lourds. Ces derniers restent donc dans le corps de la personne et font d’énormes ravages à celui-ci, comme les douleurs et la fatigue chronique.

    En tout cas, je vois déjà des bienfaits. Surtout au niveau de mon odorat, que j’avais réussi à retrouver un peu depuis que j’ai changer mon alimentation il y a plus de 3 ans. Mais là, l’amélioration est plus important en 6 semaines qu’elle ne l’a été en 3 ans. Ma sœur, qui a commencé à le prendre en même temps que moi, voit aussi des changements sur sa santé. C’est encourageant, car ma soeur est en contact avec une femme qui le prend depuis une dizaine d’année et elle n’a plus aucune douleurs dut à sa fibromyalgie. Elle a maintenant de l’énergie pour passer au travers de ses journées, alors qu’avant, elle passait ses journées au lit. À suivre donc.

    Sinon, je continue mon alimentation axée sur les aliments crus: fruits et légumes. Et je continue de me faire des jus frais maison, tout en continuant de boire beaucoup d’eau. Au fait, je suis en formation à temps plein (j’ai un examen par semaine et je subis beaucoup de stress à cause de ça!) et je travaille dans une école sur les heures de dîners. Je n’arrête pas deux minutes. Je suis fatiguée, certes, mais je sais que je vais passer au travers grâce à ce produit là. Ce que je n’aurais peut-être pas réussi à faire si je ne l’avais pas pris. Mon corps n’aurait pas suivit ce rythme de croisière. En plus, je dois étudier plusieurs soirs durant la semaine et j’ai ma maison et ma petite famille à prendre soin, ouf!!!
    Tourlou!

  5. Bonjour !
    Je pense que je ne vous apprends rien en vous disant que de nombreuses études montrent l’implication de métaux lourds dans la survenue de différentes maladies. Ces métaux lourds se retrouvent dans le thon, l’espadon, les cosmétiques …. En d’autres termes on s’empoisonne tous les jours.
    J’ai effectué quelques recherches et j’ai trouvé que des produits naturels tels que : le chlorella ou l’ail des ours, la zéolithe ou l’acide alpha lipoique permettaient l’élimination de ces métaux en excès. Il y a même des études scientifiques qui le prouvent (presque rien sur la zéolithe à part quelques sites mais sans études. En revanche pour être efficaces, ces agents chélatants doivent être combinés entre eux et cultivés dans des milieux non pollués. Si on veut acheter chaque actif ca revient très cher. J’ai donc voulu rechercher un produit rassemblant ces principes actifs et je suis tombée sur le « Metostop ». Le laboratoire produisant le « Metostop » semble respecter les conditions de culture et arrive à associer ces 3 PA. J’ai vu aussi qu’on pouvait l’utiliser tant en prévention qu’en traitement.
    Personnellement, j’ai suivi un traitement de 6 mois en montant les doses progressivement comme il et recommandé. Je l’ai utilisé dans un but curatif et j’ai vraiment été satisfaite de ce produit qui supprime une des causes et qui du coup freine l’évolution de la maladie ( fibromyalgie dans mon cas ). On peut avoir des migraines mais cela prouve l’efficacité du produit, car ce sont les métaux qui sortent du corps qui les provoquent, et dès lors il faut augmenter les doses

    • Bonjour,
      je continue à proclamer qu’il ne faut pas entamer un nettoyage des métaux lourds sans suivi médical ou professionnel de la santé.
      Je ne cautionne pas les prises de produits « sauvages » sans contrôle sanguin en amont ou pendant le traitement.
      Je laisse les lecteurs jugent de suivre ou non votre expérience
      Cordialement
      Karine

    • Bonsoir,
      je viens de lire votre mail ce soir
      Je vous incite à me contacter pour parler des bienfaits du Metostop sur lequel je travaille au quotidien sur mes patients , je connais parfaitement la molécule
      EN tant que pharmacien, Je suis spécialisée en fibromyalgie dans lequel j’incorpore metostop et autres références en micronutrition car la fibromyalgie est une maladie bien trop sous estimée venant souvent en conséquence à des pathologies rhumatologiques familliales
      Je suis à votre disosition
      Joëlle Boschi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>