La cure de tous les cancers

  • Broché: 663 pages
  • Langue : Français
  • editeur :Dr Clark Research Association
  • ISBN: 0-9841129-3-6

Plus de détails

Disponibilité : disponible

26,50 €

Le livre de Hulda Clark n’est certes pas qu’un livre théorique, se bornant à expliquer les causes fondamentales du cancer et les moyens théoriques de le guérir – ce qui est déjà considérable ! -, car ce livre contient aussi des cas concrets, soit quelque cent quarante histoires de personnes atteintes du cancer qui sont venues la consulter au cours de l’année 1992. Elle n’a pas trié les histoires pour ne retenir que celles qui finissent bien ; elle a systématiquement raconté les histoires de tous ses client(e)s atteint(e)s du cancer venu(e)s la consulter d’une date à une autre. Elle a arrêté la narration pour pouvoir rédiger le livre lorsque, sur les cent quarante plus d’une centaine de patients ont été complètement guéris. Cela signifie donc que pour près d’une quarantaine de patients qui l’ont consultée soit elle n’a pas su la fin de l’histoire parce qu’elle ne les a pas revus et ils ne peuvent donc être comptabilisés dans les guérisons assurées soit les personnes n’ont pas guéri.

Pour ceux dont il est avéré qu’ils n’ont pas guéri la question se pose donc, bien sûr, de savoir pourquoi. Est-ce le protocole qui est en cause ou bien est-ce la personne malade qui n’a pas fait le protocole comme il aurait fallu le faire ? La réponse est toute simple. Il ne suffit pas de consulter une personne connaissant la marche à suivre pour guérir pour être guéri. Même s’il peut sembler contraignant, il faut aussi rigoureusement suivre le chemin indiqué, et là, soit par manque de conviction et d’engagement personnels soit pour des raisons familiales, personnelles, financières ou autres, les personnes malades ne l’ont pas fait ou pas suffisamment, de sorte que la guérison ne pouvait s’ensuivre. Lire un livre ou consulter un thérapeute parfaitement au fait de son art, même si c’est un point de départ incontournable, ne suffit donc pas, il faut encore et surtout mettre en pratique ce qui est dit dans le livre ou par le thérapeute, car, bien évidemment, seule la mise en pratique concrète est le chemin du salut!

La règle est ici toute simple; la maladie à ses débuts peut être assez facile à guérir et les moyens à déployer pour y parvenir relativement limités si le nécessaire est fait tout de suite. Par contre, plus la personne malade est restée longtemps sans faire ce qu’il fallait, et plus elle a, par conséquent, atteint un stade avancé de la maladie, plus les moyens à déployer pour parvenir au succès – et donc à la guérison – sont importants.

Beaucoup de gens ont du mal à remettre en cause quantité de mauvaises habitudes de vie qu’un corps encore sain peut, un certain temps, donner l’apparence de pouvoir supporter mais qui, à la longue, peuvent arriver à faire apparaître « la goutte d’eau qui fait déborder le vase »… Pour guérir il convient donc de déployer un vaste effort de libération de ces fausses habitudes et il est bien triste de ne pas guérir parce que l’on n’arrive pas à s’arrêter de fumer ou de boire ou de consommer des psychotropes, ou bien parce que l’on s’obstine à se polluer quotidiennement avec une crème de beauté ou un maquillage toxiques, ou bien parce que l’on ne veut ou ne peut pas installer un filtre d’eau efficace sur l’eau de son robinet ou changer la chaudière, la machine à laver ou le réfrigérateur qui polluent toute la maison, ou bien encore et surtout parce qu’on ne veut ou peut pas retirer toute la quincaillerie polluante à base de mercure et d’autres métaux toxiques qui loge dans sa bouche…

Lorsque le corps est très intoxiqué, pour guérir il faut être absolument sûr, grâce à des tests fiables comme les tests effectués au Syncromètre par un praticien compétent, que les produits d’hygiène quotidiens et ceux de l’entretien de la maison (poudre à laver le linge ou la vaisselle, produits d’entretien des sols, etc.) sont totalement libres de polluants comme le benzène ou les métaux lourds comme le sont ceux de la gamme Sanctum. Sinon, le corps, dont l’immunité est déjà très faible (sinon, il ne serait pas malade!), est quotidiennement ré-infesté, de sorte qu’il ne peut pas guérir…

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.



Toute personne qui présente des troubles de la santé doit consulter son médecin traitant. Aucun des produits vendus sur la boutique en ligne http://je-mange-vivant.com ne saurait se substituer à un traitement médical.